Mémoires 2013/2014

 

Objets connectés voués à la santé : Les français sont-ils prêts ?

Dans ce mémoire présenté en Octobre 2014 aux responsables du Master Marketing Opérationnel International, Jessica Korngold nous explique le développement des objets connectés dans notre société et plus précisément ceux liés à notre santé.

Après de nombreuses études quantitatives, il en découle que les français sont encore réticents face à l’utilisation d’objets connectés à la santé (OCS). Les freins les plus importants sont d’ordre financiers, sociaux et fonctionnels. Mais ces OCS ont un avenir dans notre monde. Pour favoriser leurs croissances, les entreprises doivent créer un climat de confiance avec le consommateur et changer les a priori. Ces OCS ne doivent plus être perçus comme des « gadgets », mais comme de réels outils utiles au quotidien.

C’est un mémoire très intéressant que nous vous invitons à lire.

Télécharger ici

 Quelles stratégies les sites de rencontres adoptent-ils pour attirer, animer et fidéliser leurs membres ?  

Avec l’ampleur d’Internet, les sites de rencontre fleurissent. Meghan Noel, à travers son mémoire, nous montre comment les sites de rencontres arrivent à se différencier.

Et oui, les sites de rencontres sont des entreprises qui doivent comme toutes les autres, développer un avantage concurrentigl potr(rester sur le marché. Grâce à une méthode qui consiste à comparer les différents sites à l’aide du mix marketing, le mot qui en ressort est la spécialisation ! Cette spécialisation est donc primordiale pour que les marques attirent les membres.

Pour avoir tous les détails de la méthode qualitative utilisée pour récolter et traiter les données, vous pouvez consulter son mémoire ci-dessous.

Télécharger ici

Le coaching appliqué aux marques 

Une nouvelle tendance a émergé « le coaching », et Denisse ZAVALA a étudié comment cette méthode habituellement utilisée par les sportifs et récemment à la télévision, peut s’adapter au marketing en changeant les comportements de consommation. Après analyse de son enquête quantitative sur la consommation électrique, Denisse conclut que le coaching a tout de même un impact sur le comportement du consommateur. Ce mémoire permet de bien comprendre en quoi consiste le coaching, et comment les marques l’intègre dans leurs démarches.

Télécharger ici

La digitalisation du luxe dans le secteur de la mode  

Johanna TOXOPEUS s’est intéressée à la relation établie entre les maisons de luxe sur le secteur de la mode, et les réseaux sociaux.

On a longtemps pensé que le luxe et Internet étaient incompatibles. Il s’avère que ces deux notions ne sont pas si contradictoires. La sphère digitale a poussé les grandes marques de luxe à repenser leur stratégie de communication mais aussi à soumettre de nouveaux modes de distribution. L’enjeu pour les grandes maisons de luxe est donc de rester désirable et de garder une part de mystère, tout en s’exposant un peu plus sur les réseaux sociaux et s’ouvrir au monde grâce au e-commerce.

Ainsi, dans ce mémoire, Johanna met un point sur l’influence des médias sociaux, du simple visiteur jusqu’au consommateur régulier. C’est un travail remarquable qu’elle a accompli, de plus le sujet est d’actualité, avec les réseaux sociaux qui prennent désormais une part importante dans notre acte d’achat !

Télécharger ici

 La perception des consommatrices françaises vis-à-vis des cosmétiques biologiques

Avec l’évolution et l’augmentation de la demande pour cette catégorie de produits et l’arrivée des nouveaux types de consommateurs bios, on assiste à une multiplication des offres cosmétiques biologiques. Inès JOUANNY a ainsi comparé les perceptions des consommatrices cosmétiques biologiques, naturelles et conventionnelles.

Malgré cet engouement du bio, la complexité de l’offre des cosmétiques bios freine son essor car elle favorise les freins qui subsistent encore et toujours chez une grande majorité des consommateurs. Ainsi, comme vous l’explique Inès, l’objectif pour les marques est de dépasser les réticences associées au bio en jouant avec les codes de la cosmétique (en terme d’efficacité surtout), sans pour autant dénaturer l’image du bio. Il faut donner une vraie garantie aux consommatrices.

Télécharger ici

 L’influence de la « gamification » sur le comportement du consommateur

La gamification, qu’est-ce que c’est ? Nombreuses sont les définitions, comme Justine BLONDEL, nous retiendrons celle-ci : la gamification c’est transposer les mécaniques du jeu dans un domaine non-ludique, pour résoudre des problèmes de la vie réelle ou améliorer une offre.

Ce concept novateur est résolument attirant : penser la vie comme un jeu, pouvoir jouer tout le temps, partout, rendre ludique même les tâches les plus ingrates, que tout devienne motivé par le plaisir de jouer, c’est le nouveau pari des entreprises innovantes qui accroissent l’expérience client. Dans ce mémoire, Justine nous montre l’enjeu des entreprises à investir dans ce concept pour se différencier de la concurrence, capter de nouveaux consommateurs, gagner en notoriété et ainsi tirer leur épingle du jeu !

Télécharger ici