Des agents incarnés : édition 2013 du concours Miss Client

Une nouvelle édition donc  avec de nouveaux concurrents. Le concours 2013 a déjà été lancé dans le public par Thierry Spencer, les membres du Jury constitué par les étudiants Master MOI sont en train d’évaluer les agents virtuels incarnés retenus. Et oui l’expression d’AVI qui s’est imposé en français pour résumer le terme complet d’agent virtuel intelligent, se traduit de l’anglais par l’idée d’incarnation (embodied Virtual Agent). Le vocabulaire ne manque pas : avatar, chatbot,… Mais la comparaison des expressions française et anglaise fait apparaitre une accentuation intéressante. L’intelligence contre l’incarnation. Cette tension linguistique révèle en fait l’enjeu des agents : leur humanisation qui passe par un certain anthropomorphisme et vise à les doté d’une personnalité, d’un caractère, d’une attractivité et leur efficacité qui passe elle non seulement pas la pertinence des réponse et du rôle mais aussi par celle de paraître intelligent.

La recherche dans le domaine se poursuit. En marketing on notera quelques nouvelles publications mais une liste plus étendue est disponible ici:

  • Viot C. et Bressolles G. (2012), Les agents virtuels intelligents : quels atouts pour la relation client ?, Décisions Marketing, n°65, 45-56
  • J.F.LEMOINE et J.F. NOTEBAERT (2011), « Agent virtuel et confiance des internautes vis-à-vis d’un site web» Décisions Marketing, 61,p.47-53.
  • Köhler, C., Rohm, A., de Ruyter, K., & Wetzels, M. (2011). Return on Interactivity: The Impact of Online Agents on Newcomer Adjustment. Journal Of Marketing, 75(2)

Quant au protocole, il n’a pas changé. On en retrouvera les principaux éléments ici. Et on invite les lecteurs à accompagner nos étudiants en évaluant eux même les agents en compétition. La grille d’évaluation est disponible ici.