Que sont-ils devenus ? Le parcours atypique de Lucie Rodrigues Goncalves, promotion 2011-2012

Le parcours atypique de Lucie Rodrigues Goncalves, promotion 2011-2012

Lucie1

Son BAC L en poche, Lucie obtient ensuite une licence de Droit au Portugal. En parallèle, Lucie travaille dans une société d’import-export dans le secteur automobile, ce qui va la pousser à suivre une autre formation, notamment en Commerce International à l’Université de Nantes. Cela lui a permis de réaliser des stages en Angleterre et en Espagne. Elle poursuit ses études en Affaires Internationales en Master à l’Université de la Sorbonne, où elle y découvre le marketing et plus précisément le marketing digital lors d’un stage.

Désireuse d’en apprendre toujours plus, et plus particulièrement, sur le marketing, la formation MOI, Marketing Opérationnel International, dans le cadre du Master Droit-Economie-Gestion de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, a immédiatement capté son attention. Ainsi, elle décide de consacrer deux jours par semaine au sein de Novalem, une agence de référencement naturel et payant. Elle poursuit cette expérience professionnelle pendant six mois, où elle réussit à obtenir le poste de Chef de Projet/Consultante SEO.

Le SEO en quelques mots

Search Engine Optimization, terme anglais, désignant le référencement naturel: « ensemble des techniques qui consistent à positionner favorablement un site ou un ensemble de pages web sur les premiers résultats naturels ou organiques des moteurs de recherche correspondant aux requêtes visées des internautes ».

L’agence Novalem

Novalem, aussi appelée Fullsix Search, entité de l’agence de conseil multimédia Fullsix, premier groupe de communication indépendant en Europe, accompagne des clients afin de leur permettre d’acquérir une visibilité optimale dans les outils de recherche, et ainsi de pouvoir bénéficier d’un meilleur référencement et avoir un trafic qualifié.

  • En quoi consiste le métier de Chef de Projet SEO ?

Lucie décrit sa profession avant tout comme de la gestion de projets, de l’expertise technique et éditoriale. Le management de projet implique surtout d’être l’interface entre les clients et les équipes. Lucie nous explique qu’elle est en relation permanente avec des clients, des équipes commerciales ainsi que des experts. Son rôle est de piloter et coordonner les équipes dans l’ensemble des phases d’un projet de la définition de la stratégie à la livraison du projet. Maîtriser un budget alloué, savoir gérer les équipes, les risques, la qualité et les délais des projets sont des compétences nécessaires pour un bon Chef de Projet. Une bonne connaissance du client s’impose pour répondre à ses besoins en lui proposant une stratégie adaptée.

Le client type ? Il n’en existe pas !

Les clients de l’agence sont très variés, en allant de la TPE jusqu’aux grands comptes que peuvent représenter BNP Paribas, Axa Assurances, E-Leclerc ou encore Eram pour ne citer qu’eux. Les problématiques sont différentes ainsi que les manières de travailler. Les petits comptes ont généralement des besoins de géolocalisation alors que les stratégies grands comptes reposent souvent sur la visibilité sur une tendance ou une expression particulière tout en cherchant à augmenter leur chiffre d’affaires.

La gestion des TPE se fait différemment de celle des grands comptes. Quand Lucie a débuté au sein de Novalem, elle faisait face aux patrons de TPE/PME. Pour l’heure, Lucie travaille au service de grands comptes, à l’instar du Groupe Sodexo. Elle nous confie qu’il y a une plus grande diversité des équipes au sein même de l’annonceur, ce qui induit une autre manière de gérer ses projets et ses propres équipes en agence. Cela lui a aussi donné l’opportunité de voyager, notamment à Londres.

Pour résumer, un projet passe par les étapes suivantes :

  • Analyse du cahier des charges
  • Elaboration de la stratégie
  • Mise en œuvre de la stratégie
  • Suivi du projet
  • Reporting
  • Relation client

L’élaboration d’une stratégie de référencement naturel implique des connaissances techniques (HTML, CSS, PHP, MySQL, etc.) et éditoriales (sémantique, hiérarchisation de contenus, etc.), des outils maîtrise des outils d’analyse (Google Analytics, Google Webmaster Tools, Xiti…) ainsi que d’avoir le goût des chiffres. Bien que Lucie nous rassure en nous expliquant qu’elle a un parcours littéraire, de ce fait, elle ne fait pas de technique à proprement parlé. Cependant, une maitrise du sujet est primordiale, car elle doit être en mesure de répondre à tout moment aux questions des clients et leur apporter des réponses précises. Enfin, Lucie se doit d’être une bonne communicante, car ses journées se composent aussi de réunions, s’impose alors la prise de parole en public.

L’apport du Master MOI

Au-delà des enseignements du Master qui lui ont permis d’acquérir des connaissances marketing, le mémoire de fin d’étude a joué une grande place dans son avenir professionnel.

Intitulé : « Marketing Mobile : les consommateurs sont-ils prêts à être géolocalisés ? ». A travers ce travail, Lucie s’est intéressée aux déterminants de l’acceptation de la géolocalisation. Un mémoire complet qui met le doigt sur des problématiques contemporaines, et qui lui a permis d’allier ses formations, droit et marketing, et d’orienter son activité professionnelle dans ce domaine. Par ailleurs, avec la collaboration des professeurs Pauline de Pechpeyrou et Christophe Benavent, Lucie a rédigé un article scientifique paru dans la Revue Française du Marketing en Septembre 2014: « Jusqu’où les consommateurs sont-ils prêts à être géolocalisés ? », RFM n° 248 Septembre 2014 – 94p.

Courageuse, téméraire et ambitieuse, Lucie poursuit, en parallèle de son métier, des cours afin d’obtenir une spécialité en Droit. Son souhait étant de devenir Experte dans le domaine du Droit à la Vie Privée et de la Protection des Données Personnelles afin de travailler un jour dans un organisme tel que la CNIL, Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, sur des sujets de droit relatif à l’internet ainsi qu’aux nouvelles technologies.

Ses conseils pour les étudiants du MOI

  • Faire ce que l’on aime est un réel moteur de motivation.
  • Choisir un thème de mémoire qui nous passionne et investir tout ce que l’on peut dans ce travail valorisant.
  • Ne jamais s’arrêter afin d’en apprendre toujours plus.

Lucie2

 

Nous remercions Lucie pour son partage d’expérience et ses conseils et nous lui souhaitons une bonne continuation.

 

Maeva Barreau et Oksana Gorbunova